RADON

Le Radon est un gaz sournois et dangereux, il est incolore, inodore, insipide et radioactif. Il est d'origine naturel provenant de la désintégration de l’uranium radioactif qui produit du radium qui, à son tour, se désintègre en radon. Puisque tous les sols contiennent de l’uranium, le radon est donc présent dans tous les types de sol. Par conséquent, toutes les maisons ont un certain niveau de radon. Le seul moyen de savoir s'il y a du radon dans votre maison est de le mesurer.

 

Comment soumettre ma maison à un test de radon 

 

Il existe deux façons de mesurer la concentration de radon dans une maison : se procurer un détecteur soi-même ou engager un professionnel de la mesure du radon. Si vous choisissez d'acheter une trousse de mesure du radon, vous devrez suivre rigoureusement les instructions d'installation. Si vous choisissez d'engager un professionnel de la mesure du radon pour effectuer le test dans votre maison, il est recommandé de vous assurer qu'il soit certifié par l’un des deux organismes indépendants reconnus par Santé Canada en mesure du radon: le National Environmental Health Association - National Radon Proficiency Program (NEHA-NRPP) ou le National Radon Safety Board (NRSB). Il est entendu que plus les concentrations de radon sont élevées, plus il faut agir rapidement.

 

Il est donc important de tester la présence de radon afin d'établir si le taux présent dans l'air est supérieur aux tolérances de Santé-Canada. L’unité de mesure du radon est le becquerel par mètre cube d’air (Bq/m3). Un becquerel correspond à une désintégration d’un noyau atomique par seconde. Santé Canada recommande de prendre des actions correctifs lorsque ce taux est supérieur à 200 Bq/m3 (becquerels). La norme américaine est de 148 Bq/m… Depuis plus de 20 ans, les Américains ont développé et éprouvé des techniques pour réduire les taux de contaminants du radon dans les résidences et demeure une références en la matière.

 

Quel type de détecteur choisir?

 

Il existe plusieurs types de détecteurs ou dosimètres, dont deux principaux : les détecteurs de traces alpha pour tests à long terme et les détecteurs à charbon actif pour tests à court terme.

 

Les détecteurs de traces alpha pour tests à long terme

 

C’est le type de dosimètre recommandé par Santé Canada. Chaque appareil de ce type permet de faire un test d’une durée de 3 à 12 mois, avant d’être envoyé aux États-Unis pour l’analyse.  Allouez en moyenne deux semaines pour le retour des résultats.

 

Accustar, modèle AT100

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N.B. L’Association pulmonaire du Québec collabore avec le Comité intersectoriel québécois sur le radon pour cartographier la présence de radon sur le territoire provincial. À cette fin, elle invite les acheteurs de son dosimètre à signer, sur une base volontaire, un formulaire qui autorise le laboratoire d’analyse à lui communiquer les résultats des tests. Évidemment, ces données restent entièrement confidentielles et ne servent qu’à des fins statistiques.

 

Si le résultat de la mesure à long terme est supérieur à 200 Bq/m3, Santé Canada recommande d’adopter des mesures correctives. Si le résultat de la mesure à long terme est inférieur à 200 Bq/m3, il n’est pas recommandé d’adopter des mesures correctives. Comme toute concentration de radon présente un risque pour la santé, les occupants peuvent, s’ils le souhaitent, adopter des mesures correctives à des concentrations plus basses que 200 Bq/m3.

 

Mesures à court terme

 

Lorsqu’il est nécessaire d’obtenir une estimation rapide de la concentration de radon, pour une transaction de nature immobilière ou pour connaitre rapidement le potentiel d'exposition au radon, l'échantillonneur d'air CLS-100 d'Accustar permet une mesure à court terme d’une durée de 2 à 4 jours. Si la mesure du radon est supérieur à 200 Bq/m3, vous aurez un autre outil de négociation pertinent, en plus du rapport. Pour une idée précise de votre exposition réelle en situation de vie normale, Santé Canada recommande que le résultat de toute mesure à court terme soit confirmé par une mesure subséquente à long terme prise au même endroit.

 

 

 

Échantillonneur d'air CLS-100 d'AccuStar

 

 

 

 

 

 

Où trouve-t-on du radon ?

 

Le radon est peu présent dans l’air extérieur (1 à 10 Bq/m3), car il y est grandement dilué et ne pose aucun risque pour la santé. La concentration de radon dans une maison ou un bâtiment fluctue selon la saison, la façon dont le système de ventilation est opéré et l’ouverture ou non des portes et fenêtres. Les concentrations de radon peuvent varier d’une heure à l’autre, d’une journée à l’autre ou d’une semaine à l’autre. Habituellement, les teneurs en radon varient entre 30 et 100 Bq/m3. Cependant, dans certains cas, les concentrations peuvent atteindre des niveaux très élevés (au-delà de 1000 Bq/m3), dépassant même largement la ligne directrice de Santé Canada de 200 Bq/m3.

 

Le radon étant plus lourd que l’air, il a tendance à s’accumuler dans les pièces les plus basses et les moins ventilées des habitations, particulièrement dans les pièces au sous-sol. Bien que les concentrations élevées de radon soient associées à certaines formations géologiques, le type de sol, le type d’habitation et la construction des fondations diffèrent tellement d’un endroit à l’autre que les cartes de «zones à risque» liées au radon ne sont que de piètres indicateurs de la concentration de radon réelle dans une maison. Même des maisons identiques situées à proximité les unes des autres peuvent présenter des concentrations moyennes de radon bien différentes.

 

La seule façon de savoir si une maison a une concentration élevée de radon est d’en mesurer la concentration.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reproduit avec la permission de Ressources naturelles Canada 2008,

courtoisie de la Commission géologique du Canada.

 

Effets du radon sur la santé

 

Le seul risque connu associé à une exposition au radon est un risque accru de contracter le cancer du poumon. Le radon est la seconde cause de cancer du poumon après le tabagisme. Le radon se désintègre parce qu'il est radioactif. Sa désintégration produit des produits de désintégration parfois appelés produits de filiation du radon ou descendance du radon. Le gaz radon et sa descendance dans l'air pénètrent dans les poumons; là ils se désintègrent en émettant des particules alpha qui produisent de petits jets d'énergie absorbés par les tissus pulmonaires environnants et détruisent ou endommagent les cellules pulmonaires. Les cellules pulmonaires endommagées peuvent provoquer un cancer en se reproduisant.

 

Ce n'est pas tous ceux qui sont exposés au radon qui développeront un cancer du poumon. Entre le moment de l'exposition et le début de la maladie, il s'écoule généralement de nombreuses années. Contrairement au tabagisme, l'exposition occasionnelle au radon ne provoque aucun symptôme comme la toux ou le mal de tête.

 

Votre risque de développer un cancer du poumon à cause du radon dépend de la concentration de radon dans l'air que vous respirez et de la durée d'exposition. Si vous êtes un fumeur aussi exposés à des niveaux élevés de radon votre risque de cancer du poumon augmente considérablement.

 

Comment puis-je réduire la quantité de radon dans ma maison ?

 

Vous pouvez adopter les mesures suivantes pour réduire la concentration de radon :

  • Aérer le sous-sol à l'aide de la méthode de dépressurisation active sous la dalle de béton. Cette méthode d'atténuation du radon est la plus couramment utilisée et la plus efficace (effectuée par un entrepreneur).

  • Augmenter la ventilation mécanique à l'aide d'un ventilateur-récupérateur de chaleur (VRC) pour permettre un renouvellement de l'air.

  • Sceller les fissures et les ouvertures dans les murs de fondation et les planchers ainsi qu'autour des canalisations et des tuyaux d'évacuation.

 

Si vous souhaitez engager un entrepreneur, Santé Canada vous recommande de sélectionner un entrepreneur détenant une certification en tant que professionnel en atténuation du radon délivrée par un organisme accrédité.

 

Santé Canada reconnaît le programme canadien de certification, le Programme national de compétence sur le radon au Canada (PNCR-C), offert par la American Association of Radon Scientists and Technologists (AARST), www.neha-nrpp.org/cnrpp.shtml/, 1-800-269-4174. Le PNCR-C est l'organisme de certification qui administrera et mettra en oeuvre le programme conformément à ses politiques.

 

La méthode de réduction du radon la plus courante est la dépressurisation active sous la dalle. Cette solution permet l'installation d'un tuyau entre le faux-plancher du sous-sol et un mur extérieur ou le toit, muni d'un petit ventilateur évacuant le radon présent sous l'habitation à l'extérieur avant son infiltration dans votre maison. Ce type de système peut réduire la concentration de radon dans une habitation par plus de 90 %.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Santé Canada recommande aux propriétaires de consulter un professionnel du radon certifié et de déterminer la meilleure méthode de réduction. Comme pour tout contrat de service, la prudence est recommandée et les références et la certification devrait être vérifiée et exigée.

 

Des concentrations élevées de radon peuvent-elles influencer la valeur marchande de ma maison ?

 

Les coûts pour les frais de réduction des concentrations de radon sont peu dispendieux par rapport à la valeur marchande d'une maison. Les frais de réduction du radon dépendent de la taille de la maison et de la façon dont elle a été construite ainsi que des travaux requis. Ils varient généralement entre 500 $ et 3000 $. Au même titre que l'entretien régulier, le fait de régler ce problème peut protéger la valeur de votre maison. De plus, la protection supplémentaire offerte par des mesures d’atténuations suivies d’une mesure de vérification ne peut qu’être bon pour la vente de votre propriété.

 

Liens utiles:

www.pq.poumon.ca/environment-environnement/radon/

www.radio-canada.ca/emissions/la_facture/2008-2009/Reportage.asp?idDoc=67837

www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2008/CBFT/LaFacture200810211930_1.asx

www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2011/CBFT/LaFacture201103151930_2.asx

www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/environnement/index.php?radon

www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/iyh-vsv/environ/radon-fra.php

        

 

 

inspection maison, inspecteur en batiment, inspection batiment, inspecteur en bâtiment, inspection en batiment, inspecteur batiment, inspection préachat, inspection de maison
inspection maison, inspecteur en batiment, inspection batiment, inspecteur en bâtiment, inspection en batiment, inspecteur batiment, inspection préachat, inspection de maison

Notre Compagnie

Liens Utiles

Contactez-nous

 

552, avenue Carignan

Boisbriand (Québec), Canada

J7G 2K1

 

Téléphone: 450-433-2216

Cellulaire: 514-898-8496

Fax: 450-419-8106

 

Courriel: inspectionmyette@gmail.com

 

© 2018 | Tous Droits Réservés